Jura: enracinés à leur terre

Daniel Künzi sort le 7 janvier 2017 son nouveau film: “Jura: enracinés à leur terre”, qui suit des producteurs de lait utilisé pour la fabrication de la Tête de moine, ainsi que leurs amis paysans d’une récolte à l’autre. En Suisse, deux à trois exploitations paysannes disparaissent chaque jour. Aujourd’hui, avec la fin des quotas laitiers européens, ils savent qu’ils mènent désormais une lutte pour leur survie. Leurs fermes seront-elles encore occupées par des paysans dans vingt ans ?

Voir les dates de projection ci-après.

Lire plus »

Présidence du Parlement en 2019

Depuis 2010, il est établi par le secrétariat du Parlement que le groupe parlementaire auquel appartiennent les Verts jurassiens présidera le législatif en 2019. Cette présidence a été combattue par le PLR qui n’aurait dû venir aux affaires qu’en 2021. Le Parlement de ce jour après avoir élu, sans que d’autres candidats se présentent, le président PCSI pour 2017, la première vice-présidente PDC pour 2018 a préféré le PLR Gabriel Voirol pour la deuxième vice-présidence à la députée verte Erica Hennequin qui avait été présentée par son groupe.

Les Verts jurassiens sont extrêmement déçus par le comportement de la majorité du Parlement qui ne respectent pas les règles du « vivre ensemble ». Ce vote montre la difficulté pour les minorités de se faire respecter et d’accéder à certaines fonctions.

Fiscalité des énergies renouvelables : imposer les bénéfices

Dans le domaine de la fiscalité des entreprises, l’État prélève l’impôt sur les bénéfices et non sur les revenus. Pour mesurer les gains sur lesquels s’applique l’imposition, le taxateur déduit des revenus les charges qu’une entreprise a dû consentir pour obtenir ces gains. Or cette logique ne s’applique pas dans l’imposition du produit de la vente de courant renouvelable. Dans une motion déposée le 21 décembre 2016, le député Vert Ivan Godat demande une modification de la pratique du Service des contributions.

Lire plus »

Les “retombées” du OUI jurassien à la sortie programmée du nucléaire

Lors de la séance du Parlement jurassien du 21 décembre 2016, le ministre de l’Environnement a informé les député-e-s qu’une discussion avait eu lieu entre la Chambre d’agriculture, la Chambre de commerce et d’industrie, le Département de l’environnement et la direction de BKW “pour parler de la situation délicate de certains producteurs solaires du Jura” et qu’un travail serait mené conjointement par Énergie du Jura, BKW et le Canton “pour trouver des solutions pour diminuer l’impact financier de la décision de BKW”. David Eray a aussi indiqué avoir évoqué avec Doris Leuthard le dossier de la centrale de… Fessenheim. Il répondait à cette question orale de la députée Verte Érica Hennequin : 

Lire plus »

Nous avons atteint le point de non-retour

Les Verts jurassiens remercient la population jurassienne d’avoir voté OUI à notre initiative. Ils remercient toutes ceux et celles qui ont participé activement à la campagne. Ils continueront de s’engager activement à tous les niveaux pour faire du Canton du Jura un territoire sans consommation de courant nucléaire. Ils accompagneront la transition énergétique avec les énergies renouvelables tout en respectant notre environnement.

Lire plus »

Progressive peut-être, mais sortie quand même

ba3La population suisse a rejeté ce 27 novembre de sortir du nucléaire d’ici 2029. L’initiative des Verts a tout de même recueilli 45,8% des voix, et elle a été acceptée par Bâle-Ville, Bâle-Campagne, Neuchâtel, Vaud, Genève… et le Jura qui dit oui à 57,5%. Un résultat dont se félicitent les Verts jurassiens, qui remercient les Jurassien-ne-s pour ce beau score. La stratégie 2050 doit maintenant être rapidement mise en oeuvre.

Lire plus »

“Sortie programmée du nucléaire” : gros suspense

La deuxième vague du sondage gfs montre que l’initiative pour la “Sortie programmée du nucléaire” maintient son avantage. Actuellement, les 48 % de oui (46 % de non) montrent clairement que le 27 novembre 2016… sera remporté par ceux qui arriveront le mieux à communiquer l’importance du bulletin de vote qui sera effectivement déposé.

Lire plus »

OGM: gare à la fin du moratoire

ogm-1Le moratoire sur l’utilisation d’organismes génétiquement modifiés dans les champs et dans l’élevage en Suisse prend fin en décembre 2017. Prenant les devants, la députée Verte Erica Hennequin invite, dans une motion interne, le Gouvernement jurassien à demander à la Confédération une interdiction des OGM, ou un nouveau moratoire de dix ans. Voici son texte:

Lire plus »

« Articles Précédents